Rechercher

Place aux émotions en entreprise... ça va tout casser !



Bon nombre de dirigeants sont fiers d’affirmer qu’ils sont factuels dans leur prise de décision. Pourtant, savez-vous qu'il existe d'autres facteurs qui influent inconsciemment sur nos choix ? Oui, je parle bien entendu des émotions. Colère, joie, tristesse, peur… savoir identifier nos émotions et les accueillir permet d’avancer et de résoudre plus efficacement des situations conflictuelles et douloureuses.


Alors concrètement, en quoi les émotions peuvent servir l'entreprise ? Découvrez quatre axes de réflexion où les émotions sont au cœur de la performance.


1- Comment confirmer votre position de leader inspirant par les émotions ?


A la différence du manager qui organise, donne des directives et se focalise sur les objectifs nécessitant intelligence et habiletés intellectuelles (Quotient Intellectuel), le leader est un meneur d’hommes qui influence et motive ses collaborateurs grâce, entre autres, à sa chaleur humaine et son intelligence émotionnelle (Quotient Émotionnel).


Pour mener nos entreprises vers la performance, ces deux qualités de manager et de leader sont indispensables. Et bonne nouvelle ! Autant le quotient intellectuel se stabilise à l’âge de 20 ans, autant le quotient émotionnel peut être amélioré tout au long de la vie pour celui qui le travaille. Cela nécessite en premier lieu d'identifier les émotions qui vous assaillent ainsi que celles de vos collaborateurs, pour mieux y répondre ensuite.


Envie de connaître votre Quotient Émotionnel et de le travailler pour aller plus loin sur ce sujet ? Appelez-moi pour développer votre leadership par la conscience et la maîtrise émotionnelle.


2- En quoi l’accueil des émotions permet d’optimiser votre prospection ?


Lors d’une tempête, nous construisons soit des murs, soit une éolienne. Cette période mouvementée que nous traversons met à l’honneur la Théorie de Darwin : soit l’entreprise se replie et disparaît, soit elle s’adapte et survie. Véritable épreuve pour les dirigeants, cela engendre une lourde charge émotionnelle ! Quelles émotions avez-vous vécu en période de confinement ? Probablement colère, peur, tristesse... comme beaucoup d'entre nous !


“De toutes manières, il n’y a qu’à attendre, on ne peut rien y faire. Je ne pense pas que ce soit si grave.” • “Comment l’Etat peut croire que les subventions peuvent remplacer la perte de mon chiffre d'affaires sur mon activité !” • “Pour que mon entreprise passe la crise, mes équipes vont devoir se donner à 300%.” • “Vais-je m’en sortir ? J’ai peur, je ne vais jamais réussir à relever le cap…” • “Allez… cette nouvelle offre nous permet de développer nos compétences et de renforcer notre marché avec un nouveau type de clientèle. On va y arriver.”


Déni, colère, négociation, dépression et acceptation… la crise sanitaire a déclenché les cinq étapes du deuil pour nos activités entrepreneuriales. Or lorsque nos émotions sont trop fortes et nous submergent, notre cerveau limbique fait un coup d’état : il empêche notre néocortex - siège de l’intelligence rationnelle - de raisonner à bon escient et en toute logique. Nos décisions sont prises alors avec la peur et l’instinct de survie de notre cerveau reptilien. Seuls ceux qui ont accepté et intégré le choc sont dans le changement et dans l’action.


Alors pour reprendre la situation en main sur vos prospects, qu’avez-vous mis en place dans votre organisation ? A votre service pour vous accompagner dans cette réflexion et vous aider à mettre en place des leviers émotionnels au profit de votre prospection.


3- Pourquoi “offre” et “émotions” sont un cocktail gagnant pour une offre incontournable ?


A votre avis, mettre un sticker de mouche au fond des urinoirs hommes fait économiser combien de budget nettoyage à l’aéroport d’Amsterdam ? Réponse : 80% ! Et d’après vous, est-ce une réaction rationnelle ou émotionnelle qui a provoqué ce changement de comportement ? Bien sûr, vous avez raison, c’est émotionnel. Bienvenue dans le monde des “nudges” !


Ce terme anglais nudge, pouvant se traduire par “coup de pouce”, encourage les individus à des changements majeurs en activant des leviers d’influence non conscients, le tout avec une mise en œuvre simple et à moindre frais. Ces nudges font fortement appel aux biais cognitifs et à nos états émotionnels. Ils jouent un rôle fondamental dans nos prises de décision. Toutes nos émotions sont retraitées systématiquement par notre matière grise de manière inconsciente afin de rationaliser les pensées et rassurer nos prises de décision. Ce qui font d’elles un pivot central dans nos processus de choix (et d’achat).


Alors, expérimenter de nouveaux process de nudge est un bon moyen d’avoir une longueur d’avance sur les concurrents. Parler à l’émotion plutôt qu’à la raison nous est plus que profitable ! Comme jouer avec les sens des clients, qui est un excellent moyen pour dynamiser vos ventes (odorat, musique, intensité de l’éclairage…). Et vous, comment avez-vous mis en valeur votre offre ? Pour approfondir le sujet sur l'émotionnel au cœur de votre marketing, contactez-moi.


4- Comment les émotions inscrivent votre success story d’entreprise dans le temps ?


Gandhi disait : “J’ai voulu changer les gens près de moi, ma famille et mes amis et je n’ai pas réussi; j’ai essayé de changer les gens de mon village et je n’ai pas réussi; j’ai essayé de changer les gens de mon pays et ça n’a pas marché; j’ai essayé de changer le monde et je n’ai pas réussi… Puis un jour, j’ai compris, je me suis transformé, et le monde autour de moi a changé, lui aussi. Il s’est transformé.


Avoir un regard positif et bienveillant sur le monde et apprécier ce qui est présent, nous génèrent des émotions de bonheur, de joie et d'amour dans ce que nous faisons. Notre façon de penser et d'agir se modifient sensiblement et influent inexorablement sur notre entourage. Ces émotions nourrissent en continu notre énergie et notre confiance en soi. L'envie d'explorer, d'apprendre et de créer est amplifié et les défis sont de mieux en mieux maîtrisés. Encore plus d’émotions positives de réussite in fine. C’est la fameuse spirale positive ou spirale du succès !


Et pour vous, quelle est votre dernière réussite (grande ou petite) que vous avez fêté avec votre entourage professionnel ? Comment acceptez-vous les événements sur lesquels vous n'avez aucun pouvoir ? Envie de découvrir le monde sous un autre jour ?... Je suis votre interlocutrice !


Je suis Estelle Collin et j’accompagne les chefs d’entreprise à réaliser leurs rêves. Certifiée en analyse comportementale et en intelligence émotionnelle, je les aide à atteindre leurs objectifs en travaillant sur la posture et les outils d’entreprise.


Alors, cerveau gauche (rationnel) ou cerveau droit (intuitif)... qui êtes-vous ? Qui voulez-vous devenir ? Et quelle place souhaitez-vous redonner aux émotions dans votre activité ? Appelez votre sésame pour ouvrir les portes de vos trésors cachés !

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout